Histoire de l’association

La vie d’une association n’est pas toujours aisée. Pourtant, après vingt-cinq ans, nous voici encore actifs et déterminés à répondre aux besoins de nos membres et à évoluer en même temps qu’eux. Plusieurs moments déterminants ont marqué notre évolution, toujours portés par de nombreux bénévoles motivés à aider nos membres, à les informer et à les soutenir.
Nous vous présentons donc l’histoire de Polio Québec, en nous inspirant grandement du livre Histoire vécue de la polio au Québec, rédigé par Sally Aitken, Pierrette Caron et Gilles Fournier.

1982

Le terme Syndrome de la post-polio fut utilisé pour la première fois pour désigner les effets tardifs de la polio.

1984-1985

Alors bibliothécaire à la CBC de Montréal, Sieglinde Stieda constate un nombre croissant d’individus qui, aux prises avec de nouveaux problèmes reliés à leur polio, tentent de s’apporter une aide mutuelle et d’alerter le corps médical. Compilant le peu d’information disponible, elle regroupe les personnes intéressées à mettre sur pied un organisme au Québec. Lloyd McClintock, du Club Rotary de Montréal, offre une souscription monétaire initiale. Sieglinde dessine le neurone stylisé qui deviendra par la suite le logo utilisé par le groupe sur ses communiqués. Monique Grégoire, collaboratrice précieuse, agira à titre de mentor pour Sieglinde.

19 octobre 1985

Réunion de fondation de Polio Québec.
Le thème : « La polio 30 ans plus tard. »

Octobre et novembre 1985

Parution du premier feuillet d’information de Polio Québec édité par Sieglinde Stieda.

11 novembre 1985

Première assemblée de direction de Polio Québec dans la cafétéria de Radio-Canada.
  • Présidente : Sieglinde Stieda;
  • Vice-présidente : Céline Bourget;
  • Vice-président : John McDonald;
  • Trésorier : Marcel Angers;
  • Secrétaire (ang.) : Mona Arsenault;
  • Secrétaire (fr.) : Marcelle Duguay.

 

Automne 1986

Gordon Allison, Joyce Jerrett et Marcel Angers préparent l’incorporation de Polio Québec, sa charte, ses règlements et les conditions d’adhésion. À cause des initiales de Polio Québec, PQ, la raison sociale est rejetée pour des raisons politiques et remplacée par Quebec Post-Polio Syndrome Association – Association québécoise du syndrome post-polio.

14 octobre 1986

L’association reçoit ses lettres patentes (films 567, document 1) de l’Inspecteur général des institutions financières.

Août 1986

Le Dr Neil Cashman arrive à Montréal pour se joindre à l’équipe de l’Université McGill en tant que professeur-adjoint à l’Institut et Hôpital neurologiques de Montréal.C’est dans le cadre d’une recherche qu’il effectuait à Chicago avec des patients atteints de polio comme groupe de contrôle que le Dr Cashman a été sensibilisé au fait que leurs handicaps n’étaient pas toujours stables. Cela l’a amené à fonder la première clinique de traitement du syndrome post-polio à Chicago.

Février 1988

Ouverture de la Clinique post-polio à l’Institut et Hôpital neurologiques de Montréal par le Dr Neil Cashman. Les premiers professionnels de la santé à s’y impliquer sont Lois Finch, Adriana Venturini et Colleen Wilford, Monica Kilfoil et Ruth Dannenbaum (physiothérapeutes); le Dr Daniel Gendron (neurologue et spécialiste en électromyographie) et Josée Lemoignan (ergothérapeute).

Janvier 1989

Le Dr Daria Trojan (physiatre) se joint à l’équipe de la Clinique post-polio en tant que chercheuse d’abord, puis comme médecin traitant. Elle devient responsable du diagnostic et de la consultation pour les patients souffrant du syndrome post-polio à l’Institut et Hôpital neurologiques de Montréal.

1988 à 1990

Sous la présidence de Mona Arsenault, des groupes de support pour les personnes présentant le syndrome post-polio sont formés dans la région de Montréal. Après deux ans, en raison de la faible fréquentation, on opte pour l’organisation de rencontres sociales afin de favoriser les rapports entre les membres et les échanges d’information.

Hiver 1989

Parution du volume 2, no 1 du journal Folio Polio.

1989

Parution et distribution d’un dépliant intitulé « Que savez-vous de la polio? » et d’un guide sur le syndrome post-polio.

Septembre 1990

L’Association québécoise du syndrome de post-polio change son nom pour Association Polio Québec / Polio Quebec Association.

1992

L’Association adopte un nouveau logo.
Un groupe Polio Québec est formé dans la ville de Québec par Claude et Claire Mercier.

1994

Un nouveau regroupement entre en activité dans l’Outaouais, sous la conduite de Francine Chénier.

Printemps 1994

Sous la coordination de Mona Arsenault, Polio Québec participe à la conférence pour les aînés « 50-Plus ».

1993-1994

La firme ICN Pharmaceuticals accepte de commanditer une vaste expérimentation du médicament Mestinon dans le traitement du syndrome post-polio. Cette étude nord-américaine implique six centres universitaires dont le principal est l’Institut et Hôpital neurologiques de Montréal.

1995

Le Dr Neil Cashman met sur pied et préside un groupe de travail sur la post-polio. Ils ont rédigé et distribué une monographie médicale du syndrome de post-polio à tous les physiatres et neurologues d’Amérique du Nord et ont produit ainsi un disque optique compact, une brochure d’information aux personnes qui ont eu la polio, un rapport et un site Internet (ce site est maintenant exploité par le Réseau international de la polio).Même si les résultats de l’expérimentation du médicament sont décevants, plusieurs patients et médecins demeurent convaincus qu’on peut soulager la fatigue due à la polio par un usage régulier ou occasionnel du Mestinon.
Polio Québec inaugure son site internet afin de diffuser une information de base en français sur la polio ainsi que d’offrir des liens avec d’autres sources d’information en anglais.

16 septembre 1995

Polio Québec participe à la Conférence sur les thérapies alternatives afin de mieux faire connaître le syndrome post-polio et de promouvoir le vaccin contre la polio.

22-24 septembre 1995

À l’Auberge Universel de Montréal, première conférence bilingue de Polio Québec sur le syndrome post-polio, « Journées d’information 95 sur la post-polio ».

8 avril 1996

À l’occasion d’un concert donné par Itzhak Perlman à la Place des Arts, Polio Québec recueille 2000$ par la vente de billets.

25 mai 1996

La réunion générale du printemps a lieu à Drummondville grâce à l’aide d’Angèle Ruel.

Automne 1996

Une douzaine de membres profitent du programme d’exercices aquatiques mis sur pied par Polio Québec au centre Lucie-Bruneau. Même si nous n’avons pu poursuivre cette activité, nous nous devons d’encourager la réalisation de tels projets.

5 octobre 1996

Le dixième anniversaire de Polio Québec marque aussi dix années d’implication de Claude et Claire Mercier. L’Assemblée générale annuelle permet de souligner et de célébrer leur générosité et leur inlassable dévouement à la cause de Polio Québec.

Janvier 1997

Pierrette Caron et Sally Aitken entreprennent la cueillette des expériences vécues par les victimes de la polio et des témoignages de personnes impliquées en vue de la publication d’un livre. Gilles Fournier se joint à elles en mai 1998.

Printemps 1997

Le conseil d’administration de Polio Québec décide de supporter les groupes régionaux dans leur implantation. À l’initiative du père Yves Gaudreault, une assemblée des membres de la région de l’Estrie est convoquée. On forme par la suite une association régionale sous la direction de Bob Goulet.

27 septembre 1997

Conférence du Dr Richard Bruno, psychophysiologiste du Kessler Institute for Rehabilitation, au New Jersey, et Dr Nancy Frick, psychologue du Harvest Center, également au New Jersey, sur la fatigue et les effets de traumatismes de l’enfance sur le syndrome post-polio.L’institut neurologique de Montréal a profité du passage du Dr Bruno à Montréal pour organiser, la veille, un débat réunissant les Drs Neil Cashman, Robert Miller et Richard Bruno. Le thème : « La fatigue reliée à la polio. Où est la lésion? ».

23 mai 1998

L’assemblée générale du printemps a lieu à Québec où les interventions sont, d’une part, celle du Dr Daria Trojan, avec une mise à jour sur la polio, et d’autre part, celle d’une de nos membres, la nutritionniste Andrée Lambert, sur l’importance du régime alimentaire. C’est par un « bien-cuit » qu’on souligne le départ du Dr Cashman parce qu’il a reçu une offre de Toronto « qu’il ne pouvait refuser ».

1998-2010

(À venir) 8 octobre 2008 : Envoi du premier Flash-Info-Rapide.

10 octobre 2010

Célébration du 25e anniversaire de Polio Québec avec nos membres, collaborateurs et amis avec un souper, de la musique, des tirages et de la danse. De plus, nous avons profité de l’occasion pour remettre 9 plaques honorifiques pour remercier la participation de deux conférenciers à l’AGA, M. Sean Marckos et M. Paul Beaulieu, ainsi que le travail et le soutien précieux de cinq autres collaborateurs : Dre Trojan, Mme Danielle Lafleur, le Centre MAB-Mackay, l’équipe nationale de water-polo féminin, Mme Mona Arsenault, M. Ramesh Ferris et M. Bob Goulet.
À l’occasion du 25e anniversaire de Polio Québec, les anciens présidents de Polio Québec ont accepté d’écrire quelques mots sur la période où ils ont assuré la présidence de l’Association. Vous trouverez ces témoignages dans le Folio Polio #44 – Automne 2010, une édition toute spéciale qui retrace l’histoire de Polio Québec.

Présidents

Voici la liste des personnes qui ont présidé Polio Québec depuis 1985 :
1. Sieglinde Stieda (Fondatrice. 1985 – 1986)
2. Yolande Rouleau (1986 – 1988)
3. Mona Arsenault (1988 – 1993)
4. Sally Aitken (1993 – 1997)
5. Pauline Sweer (1997 – 1999)
6. Révérend William (Bill) Phillips (1999 – 2000)
7. Père Yves Gaudreault (2000 – 2002)
8. Mario Di Carlo (2002 – 2006)
9. Gilles Besner (2006 – 2012)
10. Daniel Montmarquette (2013 – …)

Conseillers médicaux

Deux personnes ont occupé la fonction de conseiller médical auprès du Conseil d’administration de Polio Québec depuis 1985 :
1. Dr Neil Cashman (1986 – 1998)
2. Dre Daria A. Trojan (1998 – …)

Personnes qui ont fait partie du CA

Voici la liste, par ordre alphabétique, des personnes qui se sont investies bénévolement au conseil d’administration de l’Association Polio Québec depuis 1985. Merci à tous et à toutes!
Ackad, Samir
Aitken, Sally
Allison, Gordon
Anger, Beth
Anger, Marcel
Arsenault, Mona
Baldé, Lamine
Beaudin, Jacqueline
Bergeron, Normand
Besner, Gilles
Blain, Dr Gilbert
Bombardier, Michel
Bourget, Céline
Campos, Robert
Caron, Pierrette
Colangelo, Sylvie
Cossette, Gérard
Cruess, Dr Richard
D’Amico, Anne
De Gagné, Jacques
Di Carlo, Mario
D’orazio, Helen
Duguay, Marcel
Dumais, Raymond
Elliot, David
Fothergill, Jack
Fournier, Gilles
Fowles, Dr John
Francoeur, Carmen
Gagliardi, Nicole
Gaudette, Jean-François
Gaudreault, Père Yves
Giannuzzi, Gregory
Groot, Richard
Guttman, Dre Herta
Hanrahan, Margaret
Hayeur, Louise
Héroux, Lise
Houle, Diane
Jerrett, Joyce
Katta, Amitha
Lalande, Bernard
Lamarche, Ginette
Lambert, Andrée
Lamrane, Khadija
Larivière, Roland
Mallen, Chantal
Massicotte, Sylvie
McDonald, John
McGuinness, Audrey
Mercier, Claire
Mercier, Claude
Montmarquette, Daniel
Ouellet, Lise
Phillips, Rev. William
Pignatelli, Francesco
Poulin, Marie-Claude
Quintal, Ginette
Robinson, Ann
Rouleau, Yolande
Rousse, François
Silverman, Syd
Stieda, Sieglinde
Stenson, Bruno Paul
St-Onge, Gérald
Strobel, Geneviève
Sweer, Pauline
Taing, Sok-kheng
Valin, Stewart
Van Daele, Anne-Marie
Van Daele, Paul
Venturini, Adriana
Wasson, Françoise
Wasson, Robert
Westcott, Alice

Signification du logo

C’est en 1992 que Polio Québec a adopté son logo actuel : un soleil éclatant, avec un rayon gris parmi des rayons brillants, rappelant que nous sommes un groupe désireux d’illuminer le monde de la polio en rayonnant vers l’extérieur, toujours conscients des dangers possibles des effets secondaires de cette maladie (rayon gris).
Le chiffre « 25 » à l’intérieur du soleil a été utilisé entre 2010 et 2013 pour souligner les 25 ans d’existence de l’Association.

Pour ceux qui se souviennent

Avant la création du logo actuel, un autre logo a été utilisé par Polio Québec à ses débuts. Il s’agissait d’un neurone stylisé, dessiné par Sieglinde Stieda, fondatrice de l’Association, et par son ami. Ce logo (ci-bas) a été utilisé dans les premiers bulletins du Folio Polio.